Options de recherche
Home Médias Notes explicatives Recherche et publications Statistiques Politique montaire L‘euro Paiements et marchés Carrires
Suggestions
Trier par

En quoi consistent les opérations ciblées de refinancement à plus long terme (TLTRO) ?

30 mars 2021

Les opérations ciblées de refinancement à plus long terme (targeted longer-term refinancing operations, TLTRO) sont essentielles pour assurer que les habitants de la zone euro bénéficient de notre politique monétaire. Avec les TLTRO, la BCE offre des prêts à plus long terme aux banques à des coûts avantageux et les encourage ainsi à prêter aux entreprises et aux consommateurs de la zone euro. Les coûts d’emprunt restent faibles, ce qui est favorable à la consommation et à l’investissement.

Comment cela fonctionne-t-il ? Trois caractéristiques distinguent les TLTRO de nos opérations principales de refinancement.

  1. Les TLTRO sont des opérations « ciblées ». Comme leur nom l’indique, elles visent spécifiquement à maintenir ou accroître le volume des prêts bancaires aux entreprises et aux consommateurs.
  2. Les TLTRO sont conditionnelles. Les banques n’obtiennent des crédits bon marché de la BCE que si elles font circuler cette liquidité, sous forme de prêts, vers les particuliers et les entreprises. Le montant maximal offert aux banques est plafonné à un niveau correspondant à une part de leurs prêts aux entreprises et aux ménages (à l’exclusion des prêts au logement). Plus une banque a consenti des prêts aux entreprises et aux ménages avant le début des opérations, plus elle peut emprunter dans le cadre des TLTRO.
  3. Les TLTRO sont des prêts à plus long terme. Ceux-ci ne doivent être remboursés qu’après quatre ans, une échéance bien plus longue que celle applicable aux instruments conventionnels par lesquels la BCE fournit de la liquidité. Les banques disposent ainsi d’un financement stable et fiable.

Pourquoi proposons-nous des TLTRO ?

Les TLTRO contribuent au maintien de l’activité économique et permettent aux entreprises et aux ménages de continuer à obtenir les fonds dont ils ont besoin pour faire face aux difficultés et investir. Les TLTRO sont l’un des principaux instruments grâce auxquels la BCE peut préserver des conditions de financement favorables. Elles constituent, pour les banques, une source de financement sûre à un coût favorable, pour autant que celles-ci consentent des prêts aux entreprises et aux ménages. Les TLTRO encouragent les banques à accorder des prêts dans des circonstances où elles seraient normalement plus réticentes à le faire.

En favorisant les prêts bancaires, les TLTRO permettent à l’économie de bénéficier de notre politique monétaire. Les prêts aux entreprises et aux ménages servent à financer les investissements et soutiennent la consommation de biens et services, en particulier quand l’économie est confrontée à des difficultés majeures. Cela nous aide à ramener l’inflation vers des taux conformes à notre objectif, autrement dit inférieurs à, mais proches de 2 %.

La BCE a lancé trois séries de TLTRO, les TLTRO I en 2014, les TLTRO II en 2016 et les TLTRO III en 2019.

Les TLTRO III jouent un rôle important dans la lutte contre la crise du coronavirus

Elles sont l’une des principales mesures nous permettant d’atténuer les effets de la crise du coronavirus sur l’économie. Les banques peuvent emprunter des fonds à la BCE à un taux favorable pouvant aller jusqu’à -1 %. Ces prêts sont donc disponibles à un taux inférieur de 0,5 point de pourcentage au taux de la facilité de dépôt de la BCE. Les banques peuvent bénéficier de ce taux d’intérêt plus bas si elles continuent de prêter aux entreprises et aux ménages. Ces conditions plus attractives sont offertes aux banques du 24 juin 2020 au 23 juin 2022.

Les banques sont ainsi encouragées à prêter davantage et à transmettre ces conditions favorables aux entreprises et aux ménages pour les aider à faire face à la crise du coronavirus. Le troisième programme TLTRO comprend dix opérations, chacune d’une durée de trois ans (l’échéance maximale des TLTRO précédentes était de quatre ans). Les banques disposent donc de trois ans pour rembourser la liquidité qu’elles empruntent. Les TLTRO III ont débuté en septembre 2019, avant que la crise du coronavirus ne s’abatte sur l’économie. Pour lutter contre les effets de la crise, le programme a ensuite été adapté en mars et en avril, puis à nouveau en décembre 2020. La dernière opération sera conduite en décembre 2021.

VOIR AUSSI

En savoir plus sur des thèmes apparentés