Options de recherche
Home Médias Notes explicatives Recherche et publications Statistiques Politique montaire L‘euro Paiements et marchés Carrires
Suggestions
Trier par

La stratégie fiduciaire de l’Eurosystème

Les billets de banque font partie intégrante de notre économie, de notre identité et de notre culture. À la BCE, nous assumons l’énorme responsabilité de veiller à ce qu’ils continuent d’inspirer confiance.

Christine Lagarde, présidente de la BCE

Les espèces, qui nous permettent de choisir librement comment payer, sont cruciales pour l’inclusion financière de toutes les composantes de la société. Notre stratégie fiduciaire vise à garantir que les espèces restent largement accessibles et acceptées, aussi bien comme moyen de paiement que comme réserve de valeur.

Les billets et pièces en euros ont cours légal dans la zone euro et sont la seule forme de monnaie publique à laquelle chacun peut accéder directement. La Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales (BCN) des pays de la zone euro (qui, ensemble, constituent l’Eurosystème) assument une responsabilité essentielle, avec le secteur bancaire, pour assurer l’approvisionnement en espèces et faciliter leur utilisation par les particuliers et les entreprises pour leurs paiements.

Nous préservons l’avenir des espèces de plusieurs façons.

Nous assurons la disponibilité des espèces en euros

Nous veillons à ce que le public puisse à tout moment disposer de billets et pièces en euros. Toutes les BCN offrent des services de caisse gratuits dans leur pays, tout en s’efforçant de rendre la filière fiduciaire aussi efficace que possible en termes de coûts. Nous tenons également compte des besoins des marchés internationaux puisque 30 % à 50 % des billets en euros circulent hors de la zone euro. En outre, même si un euro numérique venait à être introduit, il coexisterait avec les espèces.

Nous favorisons l’accès aux services de caisse pour tous

Nous voulons que les particuliers et les entreprises aient accès à leur monnaie, quels que soient leurs préférences et leurs besoins de paiement. Pour cela, les banques doivent leur offrir des services de caisse appropriés, notamment des retraits d’espèces gratuits ou d’un coût raisonnable. Nous soutenons également les commerçants proposant des services de caisse complémentaires, comme le retrait d’espèces lors des règlements par carte bancaire (le « cash back »), ou permettant le retrait et l’encaissement de quantités limitées d’espèces. Nous accompagnons le secteur bancaire face aux augmentations soudaines de la demande de billets et veillons à ce que les espèces puissent servir d’instrument de paiement de repli au cas où les paiements électroniques seraient temporairement indisponibles.

Nous garantissons que les espèces sont acceptées partout

Les espèces constituent toujours le principal moyen de paiement de détail dans la zone euro. Assurer qu’elles sont acceptées partout constitue donc une part essentielle du système de paiement, conformément à leur statut de monnaie légale. Cette acceptation donne aux consommateurs la liberté de choisir comment payer. Elle permet aussi de ne pas désavantager les personnes n’ayant pas accès aux services de paiement électronique. Les commerçants et autres entreprises privées ne peuvent refuser les paiements en espèces, à moins que les deux parties aient préalablement convenu d’utiliser d’autres moyens de paiement. En règle générale, les autorités publiques et les prestataires de services sont également tenus d’accepter les espèces, sauf disposition légale contraire.

Nous concevons des billets en euros sûrs et innovants

Les technologies les plus récentes et les plus efficaces sont utilisées pour assurer aux billets de banque en euros une protection élevée contre le faux-monnayage et rendre leur authentification facile. Nous veillons à l’authenticité et à la qualité des billets en euros en circulation et nous mettons en œuvre des normes élevées en matière de vérification et d’authentification par les banques et les professionnels manipulant des espèces. En outre, le programme Périclès de la Commission européenne encourage la mise au point de nouveaux signes de sécurité en vue d’éventuelles mises à jour futures des différentes pièces en euros existantes. Enfin, nous nous efforçons de choisir le graphisme des billets en euros de façon à ce que les Européens puissent s’y identifier.

Nous assurons l’innocuité et la durabilité des billets

Nous veillons à ce que l’utilisation des billets en euros ne présente aucun risque en menant des recherches sur l’effet potentiel de leur production et de leur circulation sur la santé publique ainsi que des examens et tests scientifiques. Nous nous intéressons également à l’empreinte environnementale des billets afin de trouver des moyens de réduire leur incidence sur l’environnement grâce à de nouveaux produits et processus. Les billets en euros et leurs processus de production deviennent ainsi aussi durables, écologiques et respectueux de l’environnement que possible.

VOIR AUSSI

En savoir plus sur des thèmes apparentés

Toutes les pages de cette section