Le passage à l’euro fiduciaire initial (2002)

Le passage à l’euro fiduciaire en 2002 a été à la fois un événement important dans l’histoire de l’Europe et une grande réussite technique. Le 1er janvier 2002, les billets et les pièces en euros ont été introduits dans douze pays comptant au total 308 millions d’habitants. Il s’agit de la plus vaste opération d’échange monétaire que le monde ait jamais connue. Étaient concernés le secteur bancaire, les sociétés de transport de fonds, les commerçants, les sociétés gérant des distributeurs automatiques et, bien évidemment, le grand public.

Le passage à l’euro fiduciaire a nécessité des préparatifs intensifs. Des billets et des pièces en euros ont été distribués aux banques et aux commerçants à partir de septembre 2001 afin d’éviter des goulets d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement. Grâce à cette distribution anticipée, des volumes importants de monnaie fiduciaire en euros étaient à la disposition de l’ensemble des secteurs concernés dès les premiers jours de 2002. Le 3 janvier, 96 % des distributeurs automatiques de billets dans la zone euro délivraient des billets en euros. Une semaine après l’introduction de l’euro fiduciaire, plus de la moitié des transactions en espèces s’effectuaient en euros.

À l’issue de la période de double circulation, qui a duré deux mois dans certains pays et pendant laquelle il était possible d’utiliser l’euro ou la monnaie nationale dans les paiements, l’euro est devenu, le 1er mars 2002, la seule monnaie ayant cours légal dans la zone euro. À cette date, plus de six milliards de billets et près de trente milliards de pièces libellés en monnaies nationales avaient été retirés de la circulation.

La production

L’impression des billets en euros

La BCE a coordonné et supervisé la production des billets sur quinze sites. Une quarantaine de fournisseurs différents ont livré les matières premières nécessaires. Grâce à un système commun de gestion de la qualité, tous les billets ont été produits selon une norme identique.

Bien que chaque pays fût (et soit) responsable de la production des pièces en euros, la BCE est intervenue en tant qu’évaluateur neutre de la qualité des pièces afin de s’assurer qu’elles pourraient être utilisées dans les distributeurs automatiques en service dans l’ensemble de la zone euro.

La production des billets en euros a démarré en juillet 1999. Quinze imprimeries de l’Union européenne y ont participé. Au 1er janvier 2002, un stock de lancement de 14,89 milliards de billets (y compris les stocks logistiques) avait été produit pour les douze pays participants. Représentant une valeur totale de quelque 633 milliards d’euros, ces billets, mis bout à bout, forment une ligne équivalant à cinq fois la distance de la Terre à la Lune.

Par la suite, le Conseil des gouverneurs de la BCE a approuvé la production d’un volume supplémentaire de 1,91 milliard de billets. La constitution d’un stock central de réserve répondait au souci de se prémunir contre un risque de pénurie en cas de retard dans la production des stocks de lancement et logistiques nécessaires, contribuant ainsi au passage harmonieux à l’euro fiduciaire. Les billets du stock central de réserve non utilisés ont alimenté le stock stratégique de l’Eurosystème qui a été constitué après le passage à l’euro fiduciaire pour faire face à un gonflement imprévu de la demande.

Quelque 52 milliards de pièces, représentant une valeur totale de 15,75 milliards d’euros, ont été frappées par seize hôtels des monnaies européens, nécessitant 250 000 tonnes de métal.

La production initiale en chiffres

Le tableau 1 indique les volumes initiaux produits entre 1999 et 2001 en vue du passage à l’euro fiduciaire en 2002. Le tableau 2 présente les chiffres ventilés par coupures. Il incombait à chaque banque centrale nationale de choisir l’imprimerie où devait être produit le volume initial de billets nécessaire pour répondre aux besoins nationaux et chaque État membre devait fixer ses propres besoins en pièces. La production des billets et des pièces en chiffres

Tableau 1

Pays Millions de billets en euros produits pour chaque pays au 1er janvier 2002
Belgique 550
Allemagne 4 783
Grèce 617
Espagne 1 924
France 2 265
Irlande 294
Italie 2 440
Luxembourg 46
Pays-Bas 659
Autriche 550
Portugal 537
Finlande 225
TOTAL pour le basculement initial 14 890

Tableau 2

Valeur faciale Millions de billets produits au 1er janvier 2002
€5 3 155
€10 3 221
€20 3 406
€50 3 283
€100 1 231
€200 223
€500 371
TOTAL pour le basculement initial 14 890