La stabilité financière et la politique macroprudentielle

Financial stability

La BCE suit les évolutions des secteurs bancaires au sein de la zone euro et dans l’ensemble de l’Union européenne ainsi que les tendances observées dans d’autres secteurs financiers afin d’identifier les vulnérabilités et de vérifier la capacité de résistance du système financier.

Elle accomplit ces missions conjointement avec les autres banques centrales de l’Eurosystème et du Système européen de banques centrales.

Les politiques macroprudentielles ont pour objet d’appréhender les risques systémiques susceptibles d’apparaître au sein du système financier. L’objectif principal de la politique macroprudentielle est de préserver la stabilité financière.

Définition de la stabilité financière

La stabilité financière peut être définie comme une situation dans laquelle le système financier, qui comprend les intermédiaires financiers, les marchés et les infrastructures de marché, est capable de résister aux chocs et de corriger les déséquilibres financiers.

Cela réduit la probabilité qu’apparaissent, dans le processus d’intermédiation financière, des perturbations suffisamment graves pour avoir une incidence négative sur l’activité économique réelle.

Financial Stability Review

Les politiques macroprudentielles visent à :

  • prévenir l’accumulation excessive de risques, liée à des facteurs externes et des défaillances du marché, afin de lisser le cycle financier (dimension temporelle),
  • renforcer la capacité de résistance du secteur financier et limiter les effets de contagion (dimension transversale),
  • favoriser une perspective à l’échelle du système dans le cadre de la réglementation financière en vue d’instaurer un ensemble approprié d’incitations pour les intervenants de marché (dimension structurelle).