Situation financière consolidée de l’Eurosystème au 14 mai 2010

18 mai 2010

Postes non liés aux opérations de politique monétaire

Au cours de la semaine s’étant terminée le 14 mai 2010, la baisse de EUR 1 million des avoirs et créances en or (rubrique 1 de l’actif) a résulté d’une vente de pièces d’or effectuée par une banque centrale de l’Eurosystème.

La position nette en devises de l’Eurosystème (rubriques 2 et 3 de l’actif moins rubriques 7, 8 et 9 du passif) a augmenté de EUR 10,4 milliards, à EUR 180,3 milliards, à la suite des opérations de clientèle et de portefeuille et d’une opération d’apport de liquidité en dollars (voir ci‑après). Cette position a par ailleurs été affectée par la mise en œuvre du Programme de transactions financières ( Financial Transactions Plan, FTP) du Fonds monétaire international (FMI), qui répartit le financement des accords avec le FMI entre ses pays membres inclus dans le FTP. Le FTP a été utilisé pour financer un accord de confirmation décidé par le FMI, le 9 mai 2010, en faveur d’un État membre de l’Union européenne. Si les États membres du FMI sont inclus dans le FTP, leur banque centrale agit en qualité d’agent fiscal pour leur compte.

Opérations d’apport de liquidité en dollars

À la suite de l’annonce par la Banque centrale européenne (BCE), dans un communiqué de presse daté du 10 mai 2010, de la réactivation de ses opérations d’apport de liquidité en dollars, une opération d’une durée de huit jours, à hauteur de USD 9,2 milliards, a été réglée le 12 mai 2010. L’Eurosystème a conduit cette opération dans le cadre du dispositif temporaire d’échange réciproque de devises (accord de swap) que la BCE a mis en place avec le Système fédéral de réserve.

Les avoirs de l’Eurosystème en titres autres que ceux détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.2 de l’actif) ont enregistré une hausse de EUR 0,1 milliard, à EUR 308,6 milliards. L’encours des billets en circulation (rubrique 1 du passif) s’est accru de EUR 2,5 milliards, à EUR 805 milliards. Les engagements envers les administrations publiques (rubrique 5.1 du passif) ont progressé de EUR 10,6 milliards, à EUR 109,2 milliards.

Postes liés aux opérations de politique monétaire

Les concours nets accordés par l’Eurosystème aux établissements de crédit (rubrique 5 de l’actif moins rubriques 2.2, 2.3, 2.4, 2.5 et 4 du passif) ont crû de EUR 103,1 milliards, à EUR 581,1 milliards. Le mercredi 12 mai 2010, une opération principale de refinancement, à hauteur de EUR 90,3 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 99,6 milliards, a été réglée. Le même jour, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 15,7 milliards, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 20,5 milliards, a été réglée. Le jeudi 13 mai 2010, une opération de refinancement à plus long terme, à hauteur de EUR 0,8 milliard, est arrivée à échéance et une nouvelle opération, d’un montant de EUR 35,7 milliards, a été réglée.

Le recours à la facilité de prêt marginal (rubrique 5.5 de l’actif) s’est établi à EUR 0,2 milliard, contre EUR 2,4 milliards la semaine précédente, tandis que l’utilisation de la facilité de dépôt (rubrique 2.2 du passif) s’est située à EUR 225,6 milliards, contre EUR 282 milliards la semaine précédente.

Comme annoncé également le 10 mai 2010, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé de procéder à des interventions sur les marchés obligataires publics et privés de la zone euro dans le cadre d’un Programme pour les marchés de titres ( Securities Markets Programme) afin de garantir la profondeur et la liquidité des compartiments de marché en proie à des dysfonctionnements. Ces achats sont comptabilisés à la rubrique 7.1 de l’actif intitulée «  Titres détenus à des fins de politique monétaire ». Les avoirs de l’Eurosystème en titres détenus à des fins de politique monétaire (rubrique 7.1 de l’actif) ont enregistré une hausse de EUR 17 milliards, à EUR 68,7 milliards, en raison d’achats réglés à hauteur de EUR 16,3 milliards et de EUR 0,8 milliard dans le cadre, respectivement, du Programme pour les marchés de titres et du programme d’achat d’obligations sécurisées libellées en euros.

Comptes courants du secteur financier de la zone euro

Du fait de l’ensemble des transactions, les avoirs en compte courant détenus par les établissements de crédit auprès de l’Eurosystème (rubrique 2.1 du passif) ont crû de EUR 129,6 milliards, à EUR 301,8 milliards.

ACTIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1 Avoirs et créances en or 286 697 −1
2 Créances en devises sur des non-résidents de la zone euro 214 961 5 357
2.1 Créances sur le FMI 69 660 3 175
2.2 Comptes auprès de banques, titres, prêts et autres actifs en devises 145 301 2 181
3 Créances en devises sur des résidents de la zone euro 35 173 6 413
4 Créances en euros sur des non-résidents de la zone euro 16 446 −380
4.1 Comptes auprès de banques, titres et prêts 16 446 −380
4.2 Facilité de crédit consentie dans le cadre du MCE II 0 0
5 Concours en euros à des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 806 663 46 686
5.1 Opérations principales de refinancement 99 570 9 253
5.2 Opérations de refinancement à plus long terme 706 880 39 636
5.3 Cessions temporaires de réglage fin 0 0
5.4 Cessions temporaires à des fins structurelles 0 0
5.5 Facilité de prêt marginal 167 −2 215
5.6 Appels de marge versés 45 12
6 Autres créances en euros sur des établissements de crédit de la zone euro 36 688 2 741
7 Titres en euros émis par des résidents de la zone euro 377 311 17 127
7.1 Titres détenus à des fins de politique monétaire 68 692 17 044
7.2 Autres titres 308 619 83
8 Créances en euros sur des administrations publiques 35 576 0
9 Autres actifs 253 427 1 758
TOTAL DE L'ACTIF 2 062 943 79 701
PASSIF (en millions d'euros) Encours Variation par rapport à la semaine dernière résultant des opérations
Les totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des composantes en raison des arrondis.
1 Billets en circulation 805 040 2 455
2 Engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro liés aux opérations de politique monétaire 527 411 73 235
2.1 Comptes courants (y compris les réserves obligatoires) 301 800 129 638
2.2 Facilité de dépôt 225 606 −56 407
2.3 Reprises de liquidités en blanc 0 0
2.4 Cessions temporaires de réglage fin 0 0
2.5 Appels de marge reçus 5 3
3 Autres engagements en euros envers des établissements de crédit de la zone euro 572 −53
4 Certificats de dette émis 0 0
5 Engagements en euros envers d'autres résidents de la zone euro 117 238 9 381
5.1 Engagements envers des administrations publiques 109 164 10 580
5.2 Autres engagements 8 074 −1 199
6 Engagements en euros envers des non-résidents de la zone euro 45 563 −11 096
7 Engagements en devises envers des résidents de la zone euro 3 447 661
8 Engagements en devises envers des non-résidents de la zone euro 13 384 722
8.1 Dépôts, comptes et autres engagements 13 384 722
8.2 Facilité de crédit contractée dans le cadre du MCE II 0 0
9 Contrepartie des droits de tirage spéciaux alloués par le FMI 53 033 0
10 Autres passifs 171 392 4 395
11 Comptes de réévaluation 249 205 0
12 Capital et réserves 76 657 0
TOTAL DU PASSIF 2 062 943 79 701

Contacts médias