L'Union européenne

 

Les étapes vers l’intégration européenne (1950 – 2014)

The Treaty of Amsterdam, signed in October 1997

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux hommes politiques européens sont convaincus que seule une union économique et politique peut garantir la paix en Europe.


1950
Robert Schuman, ministre français des Affaires étrangères, propose la mise en commun des industries du charbon et de l’acier en Europe occidentale.
1951
Création de la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA) par six pays : la Belgique, la République fédérale d’Allemagne, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Le traité CECA expire en 2002 après cinquante ans, ainsi qu’une disposition le prévoit.
1957
Signature des traités de Rome instituant la Communauté européenne de l’énergie atomique (Euratom) et la Communauté économique européenne (CEE). L’objectif des États membres est de supprimer les barrières commerciales et douanières et de créer un marché commun.
1967
Fusion des exécutifs des trois Communautés européennes (CECA, CEE et Euratom). Trois nouvelles institutions voient le jour : la Commission européenne, le Conseil des ministres et le Parlement européen.
1970
À la suite d’une décision prise en 1969 par le Conseil européen (c’est-à-dire les chefs d’État ou de gouvernement des États membres), le rapport Werner définit le premier projet d’une union économique et monétaire entre les six États membres de la CEE de l’époque. Ce projet échoue toutefois pour diverses raisons au début des années 1970.
1973
Adhésion du Danemark, de l’Irlande et du Royaume-Uni à la CEE. Celle-ci est désormais composée de neuf États membres.
1979
Les gouvernements et les banques centrales des neuf États membres créent le Système monétaire européen (SME). Il se caractérise essentiellement par un mécanisme de change (MCE) fondé sur des parités fixes, mais ajustables, entre les monnaies des États membres.
1981
Entrée de la Grèce dans la CEE.
1986
Entrée de l’Espagne et du Portugal dans la CEE.
1986
L’idée d’une union économique et monétaire est relancée avec l’adoption de l’Acte unique européen.
1988
Le Conseil européen confirme l’objectif de la création de l’Union économique et monétaire (UEM). Un comité d’experts présidé par Jacques Delors, président de la Commission européenne, étudie les modalités de la réalisation de cette UEM. Le « rapport Delors » propose un plan en trois phases.
1989
Début des négociations relatives au traité sur l’Union européenne, qui institue l’Union européenne (UE) et modifie le traité instituant la Communauté européenne. Il comprend notamment des dispositions concernant la mise en place de l’UEM et la création de la Banque centrale européenne. Il est communément appelé « traité de Maastricht ».
1992
Signature du traité de Maastricht. Il introduit de nouvelles formes de coopération entre les gouvernements des États membres, par exemple en matière de défense et dans le domaine de la justice et des affaires intérieures. En complétant le système « communautaire » existant par cette coopération intergouvernementale, le traité de Maastricht crée l’UE.
1993
Ratifié par les douze États membres, le traité de Maastricht entre en vigueur le 1 er novembre.
1995
L’Autriche, la Finlande et la Suède entrent dans l’UE.
1990-1999
Réalisation de l’UEM en trois étapes.
2002
Introduction des billets et des pièces en euros.
2004
Chypre, la République tchèque, l’Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Slovaquie et la Slovénie adhèrent à l’UE le 1 er mai.
2007
La Bulgarie et la Roumanie adhèrent à l’UE le 1 er janvier.
2009
Entrée en vigueur du traité de Lisbonne le 1 er décembre.
2011
Trois nouvelles autorités européennes de surveillance financière deviennent opérationnelles : l’Autorité bancaire européenne, l’Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles et l’Autorité européenne des marchés financiers. Elles coopèrent avec le Comité européen du risque systémique, également fondé en 2011, pour préserver la stabilité financière et améliorer le cadre de surveillance de l'UE.
2013
La Croatie adhère à l'Union européenne le 1 er juillet.
2014
La BCE assume pleinement les missions et responsabilités en matière de contrôle bancaire dans les États membres participant au mécanisme de surveillance unique Site Internet dédié au contrôle bancaire
Vous trouverez des informations plus détaillées sur le site Internet de l'Union européenne.