Options de recherche
Home Médias Notes explicatives Recherche et publications Statistiques Politique montaire L‘euro Paiements et marchés Carrires
Suggestions
Trier par

Qu’est-ce que le bitcoin ?

13 février 2018 (mis à jour le 14 juillet 2021)

Le bitcoin est considéré comme un crypto-actif. Mais en quoi consiste-t-il réellement et qu’est-ce que cela signifie pour les véritables monnaies?

Il s’agit essentiellement d’un instrument numérique, pouvant être échangé par voie électronique, qui n’existe pas physiquement. Les bitcoins sont créés et suivis par un réseau d’ordinateurs utilisant des formules mathématiques complexes, et non par une autorité ou une organisation unique.

Le bitcoin est donc virtuel, mais ne constitue pas une monnaie. Pourquoi ?

Absence de garantie

Les bitcoins ne sont pas émis par une autorité publique centrale. Ils ne peuvent donc pas inspirer le même niveau de confiance qu’une monnaie officielle comme l’euro, qui est garanti par les banques centrales de la zone euro. En tant que gardiens de l’euro, nous faisons en sorte de garantir votre droit à payer en euros et de maintenir sa valeur.

Ce n’est pas un moyen de paiement accepté partout

Si le bitcoin était une monnaie, vous devriez pouvoir l’utiliser largement. Mais, en réalité, il n’existe que très peu d’endroits où vous pouvez payer avec des bitcoins. Et, dans ces rares endroits, les transactions sont lentes et onéreuses.

Pas de protection des utilisateurs

Les bitcoins ne sont pas à l’abri du piratage informatique. Et vous ne bénéficiez d’aucune protection juridique s’ils sont volés.

Trop forte volatilité

Une monnaie est une réserve de valeur stable. Vous pouvez être sûr(e) que l’argent dont vous disposez aujourd’hui vous permettra d’acheter à peu près le même nombre de biens demain ou dans un an. Le bitcoin, en revanche, n’est pas stable. Sa valeur a tantôt grimpé en flèche, tantôt plongé en l’espace de quelques jours.

Qu’est-ce que le bitcoin s’il n’est pas une monnaie ?

Il s’agit d’un actif spéculatif. C’est un instrument sur lequel vous pouvez parier et réaliser un gain, en courant le risque de perdre votre placement.

Les stablecoins sont-ils similaires aux bitcoins ?

Les stablecoins entendent être une forme de crypto-actif plus stable que les bitcoins. Leurs émetteurs les lient à un actif inspirant confiance, telle que des obligations d’entreprises ou l’or. La valeur d’un stablecoin n’est toutefois qu’une simple promesse formulée par une société privée, qu’aucune institution publique ne règlemente, contrairement aux monnaies officielles.

Qui surveille les crypto-actifs ?

Il est impossible de vérifier que les émetteurs internationaux de stablecoins respectent effectivement leur promesse de conserver une « valeur stable », et qu’ils n’émettent pas davantage de stablecoins qu’ils ne peuvent en rembourser. Face à cet enjeu, la Commission européenne a proposé une nouvelle législation pour protéger les usagers de stablecoins dans l’Union européenne.

La BCE entend-elle interdire le bitcoin ?

Le bitcoin et les autres crypto-monnaies n’ayant pas cours légal, il n’appartient pas à la BCE de les interdire ou de les réglementer. La prudence s’impose toutefois puisqu’ils ne comportent aucune protection des consommateurs.

VOIR AUSSI

En savoir plus sur des thèmes apparentés

Informez-vous sur un euro numérique

Un euro numérique vous permettrait d’effectuer vos paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité.

Portail « Un euro numérique »

L’avenir de la monnaie

Consultez l’article de Christine Lagarde sur la monnaie et les paiements publié dans le magazine L’ENA hors les murs :

« L’avenir de la monnaie, un double enjeu d’innovation et de confiance »