La zone euro dans le monde

25 août 2017 (mise à jour le 16 janvier 2019)

L’euro apporte des avantages tangibles aux Européens. En tant que banque centrale de la zone euro, la Banque centrale européenne (BCE) veille sur une monnaie qui rapproche plus de 340 millions de personnes parlant plus de vingt-quatre langues différentes.

Avec dix-neuf pays participants, la zone euro est une union monétaire unique en son genre. Mais comment se situe-t-elle au niveau international ? Quels sont ses résultats économiques et quelles en sont les conséquences pour les Européens ?

Combien d’habitants la zone euro compte-t-elle ?

La zone euro compte plus de 340 millions d’habitants, ce qui représente environ 5 % de la population mondiale. Elle est plus peuplée que les États-Unis.

Population de la zone euro

Population de la zone euro Population de la zone euro

Cela signifie également que la zone euro est l’une des plus grandes économies du monde. Sept pays l’ont rejointe depuis sa création et d’autres suivront à coup sûr.

La zone euro sur le plan économique

La population de la zone euro est extrêmement productive. Comme dans d’autres économies très développées, le secteur des services représente la plus grande part de la production totale, suivi de l’industrie et du secteur agricole, qui occupe une place relativement modeste.

Principales économies mondiales en termes de PIB par habitant

Principales économies mondiales en termes de PIB par habitant

Sources : Eurostat, Banque mondiale et calculs de la BCE.
Note : 2016 ; pour les États-Unis, le Japon et la Chine, les données sont converties à l’aide des parités de pouvoir d’achat (PPA) publiées par l’OCDE.

La forte production économique de la zone euro en fait l’une des principales économies du monde. En termes de produit intérieur brut (PIB) par habitant, la zone euro se classe au deuxième rang parmi les grandes puissances économiques mondiales, ce qui reflète le niveau de vie élevé en son sein.

Qu’en est-il du commerce international ?

Économie hautement industrialisée, la zone euro exporte sur les marchés mondiaux une part importante des biens et services qu’elle produit. La qualité de nombreux produits manufacturés de la zone euro (machines, produits pharmaceutiques, automobiles, avions, etc.) est reconnue dans le monde entier.

Exportations de biens et services, en pourcentage du PIB

Exportations de biens et services, en pourcentage du PIB

Sources : Données de la BCE, OCDE, FMI.
Zone euro : sur la base des transactions hors zone euro.

Depuis sa création en 1999, la zone euro a maintenu, voire renforcé, sa position de premier plan dans les échanges internationaux. Ses principaux partenaires commerciaux sont les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine, les échanges avec les marchés émergents continuant de s’intensifier.

La zone euro est une économie plus ouverte que d’autres puissances économiques. Son ouverture commerciale s’est sensiblement accrue depuis 2004, essentiellement en raison de la progression de ses échanges avec les nouveaux États membres de l’Union européenne et avec la Chine. La zone euro est au cœur de nombreuses chaînes de production internationales.

Le volume élevé des exportations a une incidence positive sur l’emploi, la croissance économique et l’investissement dans la zone euro, ce qui favorise la prospérité générale.

Comment l’euro est-il perçu ?

Le confiance en l’euro est forte au sein de la zone euro et au-delà. Selon l’enquête Eurobaromètre, un sondage effectué deux fois par an par la Commission européenne, 75 % des habitants de la zone euro avaient une opinion favorable de la monnaie unique à l’automne 2018.

À l’échelle internationale, l’euro occupe la deuxième position parmi les monnaies les plus échangées mais aussi parmi les principales monnaies de réserve. Cela témoigne de la grande confiance des investisseurs du monde entier dans la stabilité et la solidité de l’économie de la zone euro.

La zone euro continue de jouer un rôle moteur dans l’économie mondiale, ce qui va dans l’intérêt de ses habitants et lui donne plus de poids au niveau international.

Et, bien entendu, les habitants de la zone euro peuvent voyager dans les différents pays de l’union monétaire sans devoir changer de l’argent. Ils peuvent également comparer les prix à travers toute la zone euro pour trouver les produits les moins chers.

Mise à jour : cette note explicative a été mise à jour le 16 janvier 2019 pour tenir compte des résultats de l’enquête Eurobaromètre conduite à l’automne 2018.