La soutenabilité

La soutenabilité de la construction

La façade en verre

© Robert Metsch

En matière de construction, la soutenabilité doit non seulement tenir compte de questions environnementales, de l'efficacité technique et d'exigences fonctionnelles mais aussi de la rénovation urbaine et d'aspects sociaux.

Processus de conception intégré

En 2002, dans le cadre du concours international d’urbanisme et d’architecture pour les nouveaux locaux de la BCE, celle-ci avait défini le programme des exigences fonctionnelles et spatiales et fixé des objectifs spécifiques en termes de consommation d'énergie. Elle avait également présenté l'état général du site et de ses abords.

L'une des exigences auxquelles les architectes participant au concours ont dû se soumettre concernait l'élaboration d'un processus de conception intégré, selon lequel l'architecte travaille, du début à la fin, avec un ingénieur civil et un spécialiste de l'énergie et du climat afin d'optimiser le rendement énergétique et la soutenabilité du bâtiment. Dès l'ébauche du projet de nouveaux locaux de la BCE, il a fallu tenir compte des critères de soutenabilité et de rendement optimal : les aspects économiques, écologiques et sociaux ont été évalués en fonction des futurs coûts de fonctionnement et d'entretien ainsi qu'en fonction de la consommation d'énergie. Durant toute la durée du concours et de la procédure d'évaluation, une attention particulière a été accordée au rendement énergétique du projet et aux aspects de la soutenabilité.

Rénovation urbaine

La rénovation urbaine est l'un des aspects de la soutenabilité. À ce titre, la zone essentiellement pavée entourant la Grossmarkthalle et qui servait au déchargement des camions sera transformée en un vaste espace vert. Avec d'autres parcs des environs tels que la GrünGürtel (ceinture verte de Francfort), le Mainuferpark (situé le long du Main), le Hafenpark (nouveau parc axé sur le sport et les activités physiques) et l'Ostpark (qui se trouve dans le quartier de l'Ostend), cet espace contribuera à la création d'un poumon vert dans la ville de Francfort.

Recyclage

Durant l'été 2008, des travaux préliminaires ont été menés sur le site pour préparer le terrain en prévision des travaux de construction proprement dits. On a commencé par déblayer la terre qui, avant d'être transportée, a été analysée afin d'être éliminée de la manière la plus écologique possible. Les deux bâtiments annexes de la Grossmarkthalle (deux immeubles d'habitation de quatre étages) ont ensuite été démolis brique par brique, de façon à ce que chacune puisse être nettoyée puis conservée en vue de la réparation de la façade de la Grossmarkthalle.

Les rails dorénavant inutiles du site de la Grossmarkthalle ont soigneusement été retirés. La plupart d'entre eux sont utilisés désormais par le Härtsfeld-Museumsbahn (une société de chemins de fer du Bade-Wurtemberg) pour les excursions en train à vapeur qu'il organise durant les mois d'été.

Soutenabilité et réaffectation

La réaffectation et la reconversion de l'ancienne Grossmarkthalle, qui fera partie intégrante des nouveaux locaux de la BCE, contribueront également à la soutenabilité de l'ensemble du bâtiment. Lors de l'acquisition du site, la BCE s'était engagée à ce que la Grossmarkthalle conserve son aspect général. Pour garantir une rénovation en bonne et due forme de la Grossmarkthalle, la BCE a travaillé en étroite collaboration avec toutes les autorités locales, en particulier avec l'administration chargée de la préservation des monuments de la Ville de Francfort et du Land de Hesse ainsi qu'avec l'agence municipale de maîtrise de l'énergie. Cette collaboration a permis notamment de concevoir des fenêtres semblables aux fenêtres d'origine, conformément aux exigences de l'administration chargée de la préservation des monuments, mais se caractérisant par un meilleur rendement énergétique.