L’élargissement de l’Union européenne et l’euro

Dix nouveaux pays - la République tchèque, l’Estonie, Chypre, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, Malte, la Pologne, la Slovénie et la Slovaquie - ont adhéré à l’Union européenne le 1er mai 2004. La Bulgarie et la Roumanie ont quant à elles adhéré à l’UE le 1er janvier 2007, suivies par la Croatie le 1er juillet 2013.

L’adhésion à la zone euro

Pour pouvoir adopter l'euro, les pays doivent remplir certains critères économiques, à savoir un degré élevé de stabilité des prix, une situation saine des finances publiques, des taux de change stables et la convergence des taux d’intérêt à long terme.

Les rapports sur la convergence

La Banque centrale européenne contribue à la prise de décision relative à la participation de nouveaux membres à la zone euro en élaborant des rapports sur la convergence qui examinent si les pays concernés remplissent les conditions nécessaires pour l’adoption de l’euro.

La participation aux organes de décision

Les gouverneurs des banques centrales des pays de l'UE n'appartenant pas à la zone euro sont désormais membres du Conseil général de la BCE. En revanche, ils ne seront membres du principal organe de décision, le Conseil des gouverneurs, qu’après l’adoption de l’euro par leur pays. Les experts des banques centrales des États membres sont également membres des comités du Système européen de banques centrales.

Liens

Foire aux questions sur l'élargissement de l'UE et l'Union économique et monétaire (UEM)