Banking Supervision
Français
Other languages1 +
Menu

Déclaration introductive concernant le projet gagnant du concours international d’urbanisme et d’architecture organisé pour la conception du nouveau site de la BCE

Jean-Claude Trichet, Président de la BCE,
Francfort-sur-le-Main, le 20 janvier 2005

Mesdames et Messieurs,

Nous vous avons invités aujourd’hui pour vous présenter le projet gagnant du concours international d’urbanisme et d’architecture organisé pour la conception du nouveau site de la BCE.

Dans nos déclarations introductives, nous aimerions procéder de la manière suivante : en premier lieu, rappeler brièvement les principales étapes qui ont conduit au choix du projet gagnant. En deuxième lieu, présenter en détail le projet retenu. Et en troisième lieu, décrire les prochaines étapes. Ensuite, nous répondrons avec plaisir aux questions que vous souhaitez nous poser. L’architecte choisi répondra aux questions techniques relatives au projet.

La décision du Conseil des gouverneurs / la clôture du concours

Jeudi dernier, le 13 janvier 2005, le Conseil des gouverneurs a choisi le projet pour le nouveau site de la BCE parmi les trois propositions revues des trois lauréats du concours international d’urbanisme et d’architecture. À l’issue d’un débat approfondi et d’une évaluation minutieuse, le Conseil des gouverneurs a conclu que le projet revu de COOP HIMMELB(L)AU satisfaisait le mieux aux spécifications fonctionnelles et techniques définies par la BCE et qu’il intégrait des éléments qui reflètent les valeurs de la BCE et les traduisent en langage architectural.

Le 13 février 2004, un jury international composé d’architectes, de représentants de l’Eurosystème et d’un représentant de la Ville de Francfort a sélectionné trois projets parmi les douze concepts soumis lors de la seconde phase du concours. La sélection s’est faite sur la base des critères suivants définis dans le Règlement du concours.

  1. l’urbanisme, l’architecture et le paysage ;

  2. la conformité avec les principaux éléments du programme des exigences fonctionnelles, y compris la modularité ;

  3. la faisabilité du projet d’un point de vue énergétique et environnemental, et le respect des principaux éléments des spécifications techniques de la BCE ;

  4. la conformité avec les réglementations en vigueur, notamment celles afférentes au droit de la construction et au droit de l’environnement.

Le premier prix a été décerné à COOP HIMMELB(L)AU, Vienne ; le deuxième prix a été attribué à ASP Schweger Assoziierte, Berlin ; et le troisième prix est revenu à 54f architekten+ingenieure, Darmstadt, en coopération avec T. R. Hamzah & Yeang, Selangor.

Le 18 mars 2004, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé d’inviter les trois lauréats à revoir leur projet afin de prendre en compte les recommandations du jury et les exigences de la BCE. Cette phase de révision avait pour objet d’éliminer certaines faiblesses fonctionnelles et techniques que comportaient encore les projets. La décision finale relative au projet à mettre en œuvre devait ensuite être prise sur la base des projets revus et des critères définis dans le Règlement du concours.

Lors de la phase de révision, chacune des trois équipes a mené des études approfondies de recherche et développement, réalisant un projet architectural dont la conception était conforme aux exigences de la BCE et qui pourrait donner naissance à un ouvrage réaliste. Je tiens à les remercier de leurs efforts et leur exprimer ma profonde admiration pour le travail qu’elles ont accompli. Chaque projet est, dans sa forme, exceptionnel. Le choix était donc très difficile, mais comme mes collègues du Conseil des gouverneurs et moi-même ne pouvions retenir qu’un seul projet pour la construction de notre nouveau site, il nous a fallu choisir un projet parmi les projets revus.

Nous avons alors eu le plaisir de confirmer la proposition du jury et d’annoncer que le cabinet d’architectes COOP HIMMELB(L)AU avait remporté le concours international d’urbanisme et d’architecture organisé pour la conception du nouveau site de la BCE.

Je voudrais maintenant demander à M. Papademos, qui a présidé le jury international, de développer les principaux arguments à l’appui de la décision du Conseil des gouverneurs relative au choix du projet de COOP HIMMELB(L)AU.

Veuillez consulter la version anglaise pour les termes exacts approuvés par le Conseil des gouverneurs.

Contacts médias