Ouverture des NETDAYS Europe 2001

Discours de M. Eugenio Domingo Solans Membre du Conseil des gouverneurs et du directoire de la Banque centrale européenne, Discours prononcé à la Chapelle des Brigittines, Bruxelles, le 19 novembre 2001.

Madame le Commissaire à l'éducation et à la culture, Monsieur le Ministre de la culture, du budget, de la fonction publique, de la jeunesse et des sports de la Communauté française, Monsieur le Bourgmestre de Bruxelles, Monsieur le Président des Brigittines, Monsieur le Secrétaire général de la Communauté française, Mesdames, Messieurs,

C'est un grand plaisir pour moi d'être présent à l'occasion de l'ouverture des Netdays de cette année. La journée d'aujourd'hui n'est pas seulement importante pour toutes les personnes impliquées dans les Netdays, elle l'est aussi pour notre campagne d'information, baptisée Campagne d'information Euro 2002. En effet, nous allons annoncer aujourd'hui le nom d'une partie des gagnants du jeu-concours destiné aux enfants de 8 à 12 ans que nous avons organisé dans l'ensemble de la zone euro. Notre volonté d'impliquer les enfants dans le processus de préparation à l'introduction des billets et des pièces en euros avait deux motivations : les enfants sont non seulement très nombreux parmi les 300 millions de personnes habitant la zone euro, mais ils symbolisent également l'avenir, comme l'euro.

Comme je viens de le mentionner, notre jeu-concours destiné aux enfants s'inscrit dans le cadre de la Campagne d'information Euro 2002. Vous venez d'en découvrir un autre volet important : le premier des cinq spots de la campagne publicitaire actuellement diffusés sur les écrans de télévision des 12 pays de la zone euro. Ce spot avait été diffusé pour la première fois en septembre, lors de la phase initiale de la campagne publicitaire. Il avait pour but, d'une part, d'inciter les habitants de la zone euro à participer aux préparatifs et, d'autre part, de mettre en avant l'idée de la monnaie commune comme symbole de notre identité européenne. La deuxième vague comprenant les quatre autres spots sera diffusée au cours des mois de novembre et décembre pour fournir à tous les habitants de la zone euro des informations détaillées sur les nouveaux billets et pièces en euros, en particulier sur leurs signes de sécurité. Le public européen peut être sûr qu'il recevra des informations complètes sur la nouvelle monnaie et sur la transition vers son utilisation quotidienne. Ces informations lui permettront d'être parfaitement préparé à l'utilisation de la nouvelle monnaie, à partir du 1er janvier 2002.

Le jeu-concours destiné aux enfants et la campagne publicitaire sont deux volets importants d'un vaste programme de formation et d'information de la Campagne d'information Euro 2002. La Banque centrale européenne (BCE) et les 12 banques centrales nationales de la zone euro mènent cette Campagne, dont le slogan est « l'EURO.NOTRE monnaie » avec le concours de l'agence de communication Publicis depuis la mi-2000.

La campagne d'information s'articule autour de quatre axes principaux :

  • l'aspect visuel des billets et des pièces en euros,

  • leurs principaux signes de sécurité,

  • la valeur faciale des billets et des pièces en euros,

  • le processus de passage à l'euro fiduciaire.

Pour toucher un public aussi large, nous avons conclu des partenariats avec plus de 3.000 organisations nationales et internationales. Les partenaires officiels de l'euro, publics et privés, utilisent nos supports d'information sur les billets et les pièces en euros afin de s'adresser à un public élargi et d'amplifier la portée de la campagne d'information. Chaque banque centrale nationale de la zone euro organise dans son pays une conférence sur l'euro rassemblant les partenaires de l'euro ainsi que d'autres participants importants afin de répandre l'usage des « meilleures pratiques » pendant la phase de préparation au passage à l'euro fiduciaire à l'intention du grand public et des personnes qui manipulent régulièrement des espèces.

A différents moments-clé de l'année, nous avons transmis aux médias des kits d'informations. Au 1er janvier 2002, nous aurons distribué six dossiers de presse différents à plus de 3.000 représentants des médias.

Une brochure d'information sur les billets et les pièces en euros et sur leurs signes de sécurité, imprimée à 200 millions d'exemplaires, est actuellement envoyée à tous les ménages de la zone euro. Ce guide intitulé « Préparons-nous à l'arrivée de l'euro - Votre guide pratique sur les billets et les pièces en euros » est une mine d'informations utiles sur l'euro.

Nous fournissons également des supports de formation aux banques, aux caissiers travaillant dans la distribution et à toutes les personnes manipulant régulièrement des espèces dans le cadre de leur profession.

De plus, nous avons largement utilisé Internet comme instrument d'information. Pendant toute la campagne, le public a eu accès, dans les onze langues de l'Union européenne, à toutes les informations importantes ayant trait aux billets et aux pièces sur notre site, à l'adresse www.euro.ecb.int. Ce site Internet, qui existe depuis le début de 2001, fournit également des supports d'information aux partenaires de l'euro et aux médias. En outre, il invite les enfants à se familiariser avec leur nouvelle monnaie. Nous sommes ravis de constater que le nombre de visiteurs du site s'élève actuellement à 13.000 par jour. Et ce chiffre ne cesse d'augmenter.

L'introduction sans heurts des billets et des pièces en euros à partir du 1er janvier 2002 repose sur trois piliers : la logistique, les aspects juridiques et administratifs, sans oublier l'information.

L'information constitue sans aucun doute un facteur essentiel du succès du passage à l'euro fiduciaire. Pour garantir une substitution harmonieuse et sans entraves des billets et des pièces libellés dans les différentes monnaies nationales par l'euro, il importe que les citoyens de la zone euro comprennent les avantages de cette opération, qui représente le point culminant du processus d'intégration monétaire européenne et une étape décisive vers une Europe plus unie. Les peuples ne peuvent adhérer qu'à ce qu'ils peuvent apprécier, et ne peuvent apprécier que ce qu'ils connaissent. D'où l'importance de notre campagne d'information pour le succès du basculement à l'euro fiduciaire.

Cela me ramène au jeu-concours pour les enfants qui a eu lieu du 1er octobre au 15 novembre 2001. Ce concours avait pour objectif d'inciter les enfants et les professeurs à participer au processus de formation dans les mois précédant le 1er janvier 2002.

Les enfants habitant dans la zone euro et âgés de huit à douze ans ont été invités à participer au concours en répondant à cinq questions à choix multiple sur les billets et les pièces en euros. Ces questions figuraient sur une affiche représentant une ville européenne futuriste. En outre, ils devaient expliquer en quelques mots pourquoi ils souhaitaient devenir un « Champion de l'euro ». Ils pouvaient participer au jeu-concours soit via Internet, soit en utilisant l'une des 7 millions d'affiches multicolores distribuées dans les classes à travers toute la zone euro.

Nous avons eu l'occasion de coopérer avec les Netdays Europe 2001 pour permettre au plus grand nombre d'enfants possible de participer au concours via Internet. Je saisis l'occasion qui m'est donnée aujourd'hui pour remercier Madame Viviane Reding, Commissaire européenne, ainsi que toute l'équipe du programme Netdays pour nous avoir permis d'intégrer sur notre site du jeu-concours un lien renvoyant au site des Netdays. Je remercie également cette équipe de m'avoir invité ce soir à participer à l'ouverture des Netdays. Nous sommes ravis que l'euro constitue un temps fort du programme des Netdays Europe 2001 en cette période cruciale pour l'introduction de la nouvelle monnaie fiduciaire et d'avoir eu, par ce biais, la possibilité de faire connaître notre jeu-concours à un très large public.

La clôture du jeu-concours était fixée à jeudi dernier, le 15 novembre. Ensuite, un tirage au sort a été organisé le vendredi 16 à la BCE parmi les participants ayant apporté de bonnes réponses aux questions du concours via Internet. Douze gagnants du premier prix (un par pays) ont été sélectionnés parmi les bonnes réponses ainsi que 600 autres gagnants (50 par pays).

Jusqu'au début du mois de décembre, chaque banque centrale nationale organisera également un tirage au sort dans son pays afin de sélectionner les gagnants ayant envoyé leurs réponses par courrier. Ces tirages nationaux retiendront également 12 gagnants du premier prix et 600 autres gagnants.

Les 24 gagnants du premier prix seront invités à venir à Francfort pour participer à une manifestation qui aura lieu le 31 décembre 2001. Au cours de cette cérémonie de remise des prix, ils recevront des mains du Président de la BCE un jeu complet de billets en euros scellé dans un cadre spécial, un ordinateur portable entièrement équipé ainsi que des T-shirts pour leurs camarades de classe.

Ces festivités auront lieu la veille de l'introduction des billets et des pièces en euros. Les enfants sont le symbole de notre avenir et nous sommes très heureux qu'ils participent à cet événement historique.

J'ai maintenant le plaisir de pouvoir vous montrer une série de transparents sur le concours en ligne et de vous révéler les noms des douze gagnants du premier prix ayant participé au concours via Internet.

Mesdames et Messieurs, le 31 décembre, vous découvrirez les visages de nos « 24 Champions de l'euro » lorsque ceux-ci viendront à Francfort pour recevoir et montrer au monde entier les premiers billets en euros. Je vous remercie de votre attention et...

toutes nos félicitations aux Champions de l'euro !

Speaking engagements

Contacts médias