COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La stratégie de politique monétaire de la BCE

8 mai 2003

Le Conseil des gouverneurs de la BCE, qui conduit depuis plus de quatre ans la politique monétaire au sein de la zone euro, a procédé à une évaluation approfondie de la stratégie de politique monétaire de la BCE.

Cette stratégie, qui fut annoncée le 13 octobre 1998, s'articule autour de trois éléments principaux : une définition quantifiée de la stabilité des prix, un rôle de premier plan assigné à la monnaie dans le cadre de l'évaluation des risques pesant sur la stabilité des prix et une évaluation des perspectives d'évolution des prix reposant sur une large gamme d'indicateurs.

Cette stratégie a fonctionné de manière satisfaisante pendant plus de quatre ans. Le Conseil des gouverneurs a cependant jugé utile de procéder à une évaluation de la stratégie à la lumière de l'expérience acquise, en tenant compte du débat public qu'elle suscite et d'une série d'études menées par les experts de l'Eurosystème.

« La stabilité des prix est définie comme une progression sur un an de l'indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) inférieure à 2 % dans la zone euro. La stabilité des prix doit être maintenue à moyen terme ». Ce jour, le Conseil des gouverneurs a confirmé cette définition (qu'il a annoncée en 1998). Parallèlement, le Conseil des gouverneurs a décidé que, dans le cadre de la poursuite de l'objectif de stabilité des prix, il visera à maintenir les taux d'inflation à des niveaux proches de 2 % à moyen terme. Cette clarification souligne l'engagement de la BCE à aménager une marge de sécurité suffisante pour se prémunir contre les risques de déflation. Elle a également trait à la question de l'existence potentielle d'un biais de mesure de l'IPCH et aux implications des écarts d'inflation au sein de la zone euro.

Le Conseil des gouverneurs a confirmé que ses décisions de politique monétaire continueront à être fondées sur une analyse détaillée des risques pesant sur la stabilité des prix. Au fil des années, l'analyse effectuée au titre de chacun des deux piliers de la stratégie de politique monétaire a été approfondie et élargie. Cette démarche sera maintenue. Toutefois, le Conseil des gouverneurs souhaite clarifier la communication externe concernant le recoupement des informations lui permettant de porter un jugement global unique sur les risques pour la stabilité des prix.

À cette fin, la déclaration introductive du président de la BCE présentera désormais une nouvelle structure. Elle commencera par l'analyse économique menée pour déterminer les risques à court et moyen termes pesant sur la stabilité des prix. Comme par le passé, elle comprendra une analyse des chocs affectant l'économie de la zone euro et des projections des variables macroéconomiques clés.

Elle sera suivie de l'analyse monétaire conduite pour apprécier les tendances à moyen et long termes de l'inflation eu égard à la relation étroite existant entre la monnaie et les prix sur longues périodes. Comme précédemment, l'analyse monétaire prendra en compte l'évolution d'une large gamme d'indicateurs monétaires, comprenant notamment M3, ses composantes et ses contreparties, en particulier le crédit, ainsi que diverses mesures de l'excédent de liquidité.

La nouvelle structure de la déclaration introductive fera mieux ressortir le fait que ces deux perspectives offrent des cadres analytiques complémentaires à l'appui de l'évaluation globale par le Conseil des gouverneurs des risques pour la stabilité des prix. À cet égard, l'analyse monétaire apporte principalement un élément de recoupement, dans une perspective à moyen et à long terme, des indications à court et à moyen terme ressortant de l'analyse économique.

Afin de souligner le caractère à plus long terme de la valeur de référence pour la croissance monétaire, qui sert de point de repère pour l'analyse des évolutions monétaires, le Conseil des gouverneurs a en outre décidé de ne plus procéder à un réexamen annuel de la valeur de référence. Il continuera cependant à analyser les conditions et les hypothèses sous-jacentes.

La BCE publie ce jour, sur son site Internet, un certain nombre d'études de référence rédigées par ses experts, qui, conjointement avec les documents publiés antérieurement, ont apporté une contribution à la réflexion sur la stratégie de politique monétaire de la BCE conduite par le Conseil des gouverneurs.

Contacts médias