COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Décisions de politique monétaire

8 octobre 2008

Depuis le début de la crise financière actuelle, les banques centrales ont engagé de manière continue d’étroites consultations et ont coopéré en menant conjointement des actions sans précédent telles que la fourniture de liquidité afin de réduire les tensions sur les marchés de capitaux.

Les tensions inflationnistes ont commencé à s’atténuer dans un certain nombre de pays, reflétant en partie un recul marqué des prix de l’énergie et des autres matières premières. Les anticipations d’inflation diminuent et restent ancrées à des niveaux compatibles avec la stabilité des prix. L’intensification récente de la crise financière a renforcé les risques à la baisse pesant sur la croissance et a, ainsi, encore réduit les risques à la hausse sur la stabilité des prix.

Un assouplissement des conditions monétaires au niveau mondial est dès lors justifié. Par conséquent, la Banque du Canada, la Banque d’Angleterre, la Banque centrale européenne (BCE), le Système fédéral de réserve, la Banque de Suède et la Banque nationale suisse annoncent aujourd’hui des baisses de leurs taux directeurs. La Banque du Japon exprime son soutien appuyé à ces mesures de politique monétaire.

Le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris, par voie de téléconférence, les décisions de politique monétaire suivantes.

  • Le taux de soumission minimal appliqué aux opérations principales de refinancement de l’Eurosystème est abaissé de 50 points de base, à 3,75 %, à compter de l’opération devant être réglée le 15 octobre 2008.
  • Le taux d’intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 50 points de base, à 4,75 %, avec effet immédiat.
  • Le taux d’intérêt de la facilité de dépôt est abaissé de 50 points de base, à 2,75 %, avec effet immédiat.

Dans la zone euro, les risques à la hausse pesant sur l’inflation se sont encore atténués ces derniers temps. Il demeure impératif d’éviter des effets de second tour généralisés à travers les processus de fixation des prix et des salaires. Maintenir un ancrage solide des anticipations d’inflation à des niveaux compatibles avec notre objectif et assurer la stabilité des prix à moyen terme favorisera durablement la croissance et l’emploi et contribuera à la stabilité financière.

Des informations sur les actions menées par les autres banques centrales sont disponibles sur les sites Internet suivants :

Banque d’Angleterre : www.bankofengland.co.uk

Banque du Canada : www.bank-banque-canada.ca

Banque de Suède : www.riksbank.com

Banque nationale suisse : www.snb.ch

Système fédéral de réserve : www.federalreserve.gov

Banque du Japon : www.boj.or.jp

Contacts médias