Qu’est-ce qu’une banque centrale ?

10 juillet 2015

Une banque centrale est une institution publique qui gère la monnaie d’un pays ou d’un groupe de pays et contrôle la masse monétaire, c’est-à-dire la quantité de monnaie en circulation. Le principal objectif de nombreuses banques centrales est la stabilité des prix. Dans certains pays, les banques centrales sont tenues par la loi d’agir en faveur du plein emploi.

L’un des principaux outils à la disposition d’une banque centrale consiste à fixer les taux d’intérêt, autrement dit le « coût de l’argent », dans le cadre de sa politique monétaire. Les banques centrales ne sont pas des banques commerciales, c’est-à-dire que les particuliers ne peuvent pas ouvrir de comptes ou solliciter des prêts auprès d’elles. En tant qu’instances publiques, elles n’agissent pas dans un but lucratif.

En revanche, elles agissent en tant que banque pour les banques commerciales et influencent, par conséquent, les flux de monnaie et de crédit dans l’économie de manière à assurer la stabilité des prix. Les banques commerciales peuvent s’adresser à leur banque centrale pour emprunter des fonds, généralement dans le but de satisfaire des besoins à très court terme. Pour emprunter auprès de leur banque centrale, elles doivent apporter la garantie du remboursement des sommes dues en remettant des actifs tels que des obligations d’État ou du secteur privé.

Les banques commerciales étant susceptibles de prêter des fonds déposés à long terme contre des fonds à court terme, elles peuvent faire face à des problèmes de « liquidité », situation dans laquelle elles disposent des fonds nécessaires pour rembourser une dette mais ne peuvent les transformer rapidement en liquidités. C’est là où une banque centrale peut intervenir en tant que « prêteur en dernier ressort » pour contribuer à maintenir la stabilité du système financier. Mais la politique monétaire n’est pas la seule mission des banques centrales, loin de là : elles émettent généralement la monnaie fiduciaire, assurent souvent le bon fonctionnement des systèmes de paiement au bénéfice des banques pour les opérations sur instruments financiers, gèrent les réserves de change et participent à l’information du public concernant l’économie. Nombre de banques centrales contribuent également à la stabilité du système financier en contrôlant les banques commerciales et s’assurant que les prêteurs ne prennent pas de risques excessifs.