COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La BCE publie un manuel relatif au test de résistance de l’évaluation complète

8 août 2014

EMBARGO

Sous embargo jusqu’au vendredi 8 août 2014, à 11 heures 30 (heure d’Europe centrale)
  • Le manuel explique en détail l’intégration (« join-up ») de l’examen de la qualité des actifs ( asset quality review, AQR) et du test de résistance.
  • Il décrit le processus d’assurance-qualité du test de résistance, qui garantit un exercice rigoureux.
  • La publication du manuel renforce la transparence de l’évaluation complète et la crédibilité de l’exercice.

La Banque centrale européenne (BCE) a publié ce jour un manuel décrivant en détail les modalités de l’intégration des conclusions de son AQR dans les projections relatives au test de résistance. Ce manuel présente également le processus d’assurance-qualité du test de résistance, qui est crucial pour la robustesse et la crédibilité de l’exercice.

L’évaluation complète constitue un examen approfondi des bilans et de la capacité de résistance des banques les plus importantes avant que la BCE ne commence à assumer ses missions de surveillance prudentielle, en novembre. L’évaluation complète conduite par la BCE se distingue des exercices de simulation de crise menés précédemment au niveau de l’Union européenne par l’examen approfondi de la qualité des actifs et l’intégration des résultats de l’AQR et du test de résistance. Cette approche permet une évaluation plus précise de la situation des bilans des banques ainsi que des risques de crédit et autres risques figurant dans leurs livres.

« Nous investissons énormément de temps et d’efforts afin de rendre ce processus rigoureux », a déclaré le vice-président de la BCE, M. Vítor Constâncio. » L’intégration inclut l’ensemble des informations que nous avons recueillies au cours de l’AQR, ce qui distingue cet exercice de ceux qui ont été conduits auparavant. Nous démontrons également, avec la publication de ce manuel, notre engagement en faveur de la transparence », a ajouté le vice-président.

L’assurance-qualité du test de résistance a pour objectif de fournir des résultats précis, cohérents et crédibles. Différents contrôles de qualité seront effectués en coopération avec les autorités compétentes nationales. La BCE comparera les conclusions tirées individuellement au niveau des banques avec celles de leurs homologues et appliquera son propre modèle « descendant » de test de résistance. Les banques devront en outre, dans certains cas, fournir des informations supplémentaires dans le cadre d’une approche consistant à « se conformer ou expliquer », en plus de devoir soumettre de nouvelles analyses et, si nécessaire, de soumettre à nouveau leurs prévisions au titre du test de résistance.

L’intégration et, par conséquent, l’incidence de l’AQR sur les calculs effectués dans le cadre du test de résistance se répercuteront par de multiples canaux. Les conclusions concernant les portefeuilles examinés au titre de l’AQR fourniront le point de départ du test de résistance et, aux fins de l’exercice, pourront entraîner une correction du bilan à fin 2013. Lorsque les données fournies par l’AQR indiqueront des provisions insuffisantes pour une banque, il s’ensuivra des corrections de la simulation des prévisions de pertes de cette banque pour 2014, 2015 et 2016, dans le contexte du scénario de référence et du scénario adverse. Cela aura également une incidence sur la simulation des profits et pertes au titre des scénarios du test de résistance.

Les résultats définitifs de l’évaluation complète seront publiés dans la deuxième quinzaine d’octobre.

Pour toute question, les représentants des médias peuvent s’adresser à Uta Harnischfeger (tél. : +49 69 1344 6321) ou à Ronan Sheridan (tél. : +49 69 1344 7416).

Contacts médias