COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Chypre et Malte rejoignent la zone euro

1 janvier 2008

Ce jour, l’euro a été introduit à Chypre et à Malte. Le nombre des États membres de l’Union européenne qui utilisent la monnaie unique est ainsi passé à 15. La Banque centrale européenne (BCE) se félicite de ce nouvel élargissement de la zone euro.

À la suite de l’adoption de l’euro par Chypre et Malte, la Banque centrale de Chypre et la Banque centrale de Malte sont désormais membres à part entière de l’Eurosystème. Elles ont dès lors les mêmes droits et obligations que les treize banques centrales nationales des autres États membres de l’Union européenne ayant adopté l’euro. Conformément à l’article 49 des statuts du Système européen de banques centrales et de la Banque centrale européenne, la Banque centrale de Chypre et la Banque centrale de Malte ont libéré le montant restant de leur contribution au capital de la BCE et ont également transféré à la BCE leur contribution aux avoirs de réserve de change de la BCE.

L’intégration des institutions financières monétaires (IFM) chypriotes et maltaises dans le système bancaire de la zone euro le 1er janvier 2008 avait déjà été prise en compte lors de la publication des besoins de liquidité de la zone euro et lors de l’allocation de référence, les 27 et 28 décembre 2007. Les contreparties chypriotes et maltaises de l’Eurosystème pourront participer pour la première fois aux opérations principales de refinancement de l’Eurosystème, le 3 janvier 2008.

Les listes des IFM établies à Chypre et à Malte et assujetties aux réserves obligatoires ainsi que celles des IFM des autres États membres de l’Union européenne ayant adopté l’euro sont publiées sur le site Internet de la BCE. Les listes des actifs localisés à Chypre et à Malte et admis en garantie des opérations de crédit de l’Eurosystème sont également disponibles sur le site Internet de la BCE. http://www.ecb.europa.eu

Contacts médias