COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Déclaration de M. Willem F. Duisenberg, président de la Banque centrale européenne

14 septembre 2003

Je prends acte du choix exprimé par les électeurs suédois lors du référendum organisé ce jour. Je constate qu'une majorité du peuple suédois estime que la Suède ne doit pas adopter l'euro en tant que monnaie. Le résultat de ce référendum n'aura de conséquences ni sur la politique de la Banque centrale européenne, ou sur son fonctionnement, ni sur la position de l'euro. En outre, cette décision n'affectera pas la coopération actuelle entre la Sveriges Riksbank et la Banque centrale européenne au sein du Système européen de banques centrales.

Contacts médias