COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Décisions de politique monétaire

8 juin 2000

Lors de sa réunion d'aujourd'hui, le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :

  1. Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est relevé de 0,50 point de pourcentage, à 4,25 %. Ce taux sera appliqué aux deux opérations (effectuées par voie d'appels d'offres à taux fixe) qui doivent être réglées les 15 et 21 juin 2000.

  2. Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est relevé de 0,50 point de pourcentage, à 5,25 %, avec effet au 9 juin 2000.

  3. Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est relevé de 0,50 point de pourcentage, à 3,25 %, à compter du 9 juin 2000.

  4. A compter de l'opération devant être réglée le 28 juin 2000, les opérations principales de refinancement de l'Eurosystème seront effectuées par voie d'appels d'offres à taux variable selon la procédure d'adjudication à taux multiples. Le Conseil des gouverneurs a décidé de fixer un taux de soumission minimal pour ces opérations, à hauteur de 4,25 %. Ce taux est identique à celui qui sera appliqué aux deux appels d'offres à taux fixe devant être exécutés après la décision prise ce jour.

Le passage aux appels d'offres à taux variable pour les opérations principales de refinancement ne vise pas à indiquer une nouvelle modification de l'orientation de la politique monétaire de l'Eurosystème. La nouvelle procédure d'appels d'offres est appliquée pour faire face au volume très important d'offres excessives qui a été enregistré dans le cadre des appels d'offres à taux fixe. Aux fins d'indication de l'orientation de la politique monétaire, le taux de soumission minimal est destiné à avoir la même fonction que celle assurée jusqu'à présent par le taux des appels d'offres à taux fixe. Cette modification n'exclut en aucune manière que par la suite, les opérations principales de refinancement de l'Eurosystème soient effectuées par voie d'appels d'offres à taux fixe.

Le délai prévu pour la mise en OEuvre de la nouvelle procédure d'appel d'offres à compter de la première opération principale de refinancement de la période de constitution commençant le 24 juin 2000 permettra aux contreparties de se préparer au changement de procédure.

Conformément à l'article 8 du Règlement (CE) nº 2818/98 de la Banque centrale européenne du 1er décembre 1998 concernant l'application de réserves obligatoires (BCE/1998/15), le taux d'intérêt marginal pour les opérations principales de refinancement sert à calculer la rémunération des réserves requises.

Le président de la BCE commentera ces décisions lors d'une conférence de presse qui commencera aujourd'hui à 14 h 30.

Contacts médias