Banking Supervision
Français
Other languages1 +
Menu
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Les pièces en euros

15 juillet 1999

Note d'information élaborée par la Commission européenne en collaboration étroite avec la Banque Central Européenne - 1. Le point sur la production des pièces en euros

Environ 56 milliards de pièces en euros seront fabriquées pour remplacer les pièces en unités monétaires nationales des 11 pays membres de la zone euro. Leur poids total avoisinera 250 000 tonnes. Chaque État membre sera responsable des pièces qu'il aura mises en circulation. La production a commencé en mai 1998 et elle suit maintenant son cours dans la plupart des offices nationaux des monnaies de la zone euro. À la fin de mai 1999, les pièces fabriquées représentaient environ 8 % du volume précité. La production se déroule conformément au calendrier établi.

2. Spécifications techniques

Les pièces en euros sont produites sur la base de spécifications détaillées, communes à tous les offices des monnaies de la zone euro. Cela est nécessaire, parce que ces pièces auront cours légal dans toute la zone en question à partir du 1er janvier 2002. Des limites de tolérance appropriées ont été fixées pour les différents paramètres techniques (tels que le diamètre, le poids, etc..), de sorte que les distributeurs automatiques puissent accepter des pièces en euros en tout point de la zone euro, quels que soient l'organisme national qui les aura frappées ou les dessins qui apparaîtront sur la face réservée au signes nationaux. L'alliage exclusif dans lequel ces pièces, notamment les plus grosses, sont réalisées, les rend difficiles à contrefaire et faciles à distinguer des autres pièces en cas d'utilisation d'un distributeur automatique.

3. Coopération avec les aveugles et malvoyants, et avec le secteur des distributeurs automatiques

La configuration et les spécifications techniques des pièces en euros ont été adoptées après consultation des représentants des groupements de consommateurs, les aveugles, et le secteur des distributeurs automatiques. Les spécifications de ces pièces sont conformes aux besoins de ces groupes d'usagers. La configuration variable de la tranche, combinée aux dimensions, est destinée à aider les aveugles et malvoyants à distinguer les différentes valeurs.

Les directeurs des monnaies collaborent actuellement avec le secteur des distributeurs automatiques pour assurer le bon fonctionnement de ces machines avec les pièces en euros. Les distributeurs devront pouvoir recevoir ces pièces dès le début de 2002. Dans cette optique, six centres d'essai, situés en Finlande, en France, en Allemagne (Mayence et Hambourg*), aux Pays-Bas et en Espagne, centralisent les mesures et les contrôles pour les secteurs utilisateurs de pièces de monnaie, afin de permettre aux fabricants de systèmes de reconnaissance de pièces ("coin validators") d'ajuster ceux-ci aux pièces frappées par tous les offices de la monnaie de la zone euro. Ces centres d'essai s'ajoutent aux dispositions prises par les offices nationaux de la monnaie pour permettre aux entreprises du secteur de tester sur place les pièces de monnaie qu'ils produisent.

4. Le système de gestion de la qualité des pièces en euros

Soucieux d'assurer un degré élevé et constant de qualité des pièces en euros, les ministres des finances de l'UE, les directeurs des monnaies et la Banque Centrale Européenne se sont mis d'accord sur un système détaillé de gestion de la qualité. Chaque office national contrôle la qualité de ses propres monnaies conformément à des règles communes. La Banque centrale européenne intervient en tant que conseiller indépendant. Elle évalue les rapports-qualité concernant les pièces produites et inspecte annuellement les établissements des monnaies. La BCE alertera immédiatement les ministres des finances des problèmes de qualité éventuellement détectés.

Patrick CHILD 296.97.50 Lone MIKKELSEN 296.05.67

_____________

*Sur l'original figurait: Berlin.

Contacts médias